Jeudi ? J'peux pas, j'ai Patrimoine...

Spiennes

ABBAYE DE VILLERS-LA-VILLE - 15/07

Nous devons malheureusement annuler la visite de l'Abbaye de Villers. Le site est contraint de fermer en raison des intempéries. Nous reprogrammerons la visite à un moment plus opportun. Nous sommes de tout cœur avec les personnes impactées.

De son vrai nom « Villers-en-Brabant », cet ancien monastère de l’ordre de Citeaux fut fondé en 1146 par Bernard de Clairvaux. Cette abbaye était autrefois l’une des plus importantes de l’ordre. Aujourd’hui, le bâtiment n’est plus qu’une ruine et pourtant elle est emplie de mystères et de témoignages du passé.

L’AWaP vous emmène visiter les restes de cette église. Retracez le passage des moines qui nous ont précédés et laissez vos sens être touchés, en particulier votre odorat et votre vue, que ce soit par les senteurs ou les couleurs. En plus d’être un splendide cadre, ce site propose pour les amoureux de photographie, des plans très photogéniques. Laissez-vous porter par l’inédite découverte de ce lieu hors du temps.

(Accessible aux personnes à mobilité réduite).

S'inscrire à la visite

 

Huy

HUY - 22/07

La ville fut bâtie au carrefour de voies terrestres et fluviale, au pied d’un éperon rocheux qui domine le confluent de la Meuse et du Hoyoux. Christianisée depuis la période mérovingienne, ce chef-lieu régional, participe à l’origine de la Principauté de Liège. Huy médiéval doit son développement à l’industrie et au commerce, favorisés notamment par la puissance des eaux de la rivière et la richesse des régions qui l'entourent. Chaque époque a apporté sa pierre à l’édifice que ce soit en construisant, fortifiant ou exploitant ; les rues de la ville en portent les marques. Elle est riche de nombreux monuments classés auxquels l’archéologie ajoute, au fil des découvertes, les traces les plus anciennes, allant du Haut Empire romain à la fin du Moyen âge.

Vous pourrez comprendre l’évolution d’une ville à travers des morceaux choisis de son patrimoine, durant une visite pédestre d’environ 6 km, le tout guidé par une archéologue de l’Agence wallonne du Patrimoine.

S'inscrire à la visite

 

Marche-les-dames

Abbaye de STAVELOT - 29/07

Cette découverte proposée par l’AWaP se situe dans la province Liègeoise, l'Abbaye de Stavelot est l’une des plus antiques fondations monastiques de Belgique. L'Abbaye et son site, sont inscrits au patrimoine exceptionnel de Wallonie. Depuis 1998, le Service public de Wallonie, et plus récemment, l'Agence wallonne du Patrimoine, ont réalisés de vastes opérations de recherches archéologiques, de rénovation et de réaffectation du site, afin de garantir la préservation de ce monument.

Ce bâtiment du VIIe siècle fut rasé et rebâti environ 200 ans après sa construction. Durant la révolution française, elle fut pillée par les révolutionnaires et vendue par la suite. Malgré tous ces malheurs, le bâtiment a survécu et, en 1950, les moines bénédictins rétablissent l'ancienne tradition monastique de Stavelot en fondant le monastère Saint-Remacle de Wavreumont (Ardennes belge).

Attention : la visite des caves ne se fait hélas pas avec toutes les visite !

S'inscrire à la visite

 

Lessines

HÔpital NOTRE-DAME A La ROSE - 5/08

Un lieu sans égal en Belgique, l’un des plus anciens hôpitaux de toute l’Europe. Peu d’endroits offert par l’agence Wallonne du patrimoine n’allient si bien maîtrise de l’architecture et majesté. Un endroit chargé d’émotions où vous pourrez découvrir : chapelle baroque, cloître, jardins, salle des malades, couvent…  Un cadre magique immanquable où se conjuguent les soins aussi bien physiques que mental

Bâti au cœur de la ville de Lessines, le long de la Dendre, dans un espace où architecture et une maitrise de l’art se mélangent à de splendides paysages. De nos jours transformés en musée, ce bâtiment, classé depuis 1940, accueillait et soignait les plus nécessiteux.

L’histoire de l’antique hôpital du milieu du XIIIe siècle regorge d’anecdotes et de remèdes curatifs qui n’attendent que votre venue.

S'inscrire à la visite

 

Musée du Malgré-Tout - 12/08

Le musée du Malgré-Tout est un endroit que l’on aurait aimé connaitre plus tôt. Cet endroit est différent d’un musée ordinaire. En effet, il est situé dans une ancienne centrale électrique datant des années 1920. L’AWaP vous offre la possibilité de venir marcher sur les traces de nos ancêtres préhistoriques.

Vous pouvez y admirer l’évolution de l’Homme et de ses méthodes qui lui ont permis de dominer les autres espèces. Lors de cette exposition, vous pouvez admirer des pièces uniques reproduites à l’aide d’un atelier de moulage. Le rendu est à couper le souffle, ces reproductions allient précision et fiabilité historique. La visite se compose de deux parties, l’une en intérieure et l’autre en extérieure. Dans cette dernière il vous sera possible d’y admirer des reconstitutions à taille réelles d’habitats des peuples préhistorique en Europe.

S'inscrire à la visite

 

Spiennes

Les Mines néolithique de Spiennes - 19/08

Voici 20 ans que les mines néolithiques de silex de Spiennes sont inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Un site archéologique exceptionnel qui recèle sur près de 100 ha les vestiges d'une activité minière vieille de plus de 6000 ans.

L’AWaP est très présente sur le site notamment sur le chantier de fouille. Nous y effectuons de minutieuses recherches et aidons à retrouver les traces de nos ancêtres.

Au Néolithique, des sites spécialisés dans l'extraction du silex se développent à travers l'Europe. Des haches y sont produites en quantité, puis échangées, afin de permettre aux fermiers de la fin de la Préhistoire de défricher la forêt et ainsi aménager champs et pâturages. La région de Mons, riche en silex, a grandement suscité l'intérêt des communautés paysannes. Le site de Spiennes se démarque par sa taille, la durée d'exploitation, ses techniques d'extraction et la qualité des outils qui y ont été façonnés.

Attention : compte tenu de la situation sanitaire, il ne sera pas possible de descendre dans les mines.

 

S'inscrire à la visite

Marche-les-dames

Abbaye de Marche-les-Dames - 26/08

L’abbaye de moniales cisterciennes de Notre-Dame du Vivier à Marche-les-Dames jouit d’une situation exceptionnelle et d’un état de conservation remarquable.  Au fil des transformations s’est maintenu un dispositif très complet comptant les bâtiments claustraux et l’église mais aussi, ceints par le mur de clôture, le quartier agricole, la porterie, l’infirmerie et les jardins.

Fondée au 13e siècle, l’abbaye reste jusqu’à la Révolution française dans les mains de la congrégation bernardine, avant d’être transformée en pensionnat, puis d’abriter plusieurs autres communautés religieuses et scolaires. Récemment acquise par des investisseurs privés, l’abbaye fait l’objet d’un vaste projet de restauration/réaffectation encadré et soutenu par l’AWaP.

Dans ce cadre, les services de l’AWaP procèdent à la fois à l’étude archéologique du bien préalablement aux travaux et au suivi des aménagements des zones périphériques.  Les premières observations documentent notamment le dispositif abbatial médiéval, en grande partie conservé en élévation, et son évolution au fil des trois grandes phases qui ont scandé son existence. 

S'inscrire à la visite